Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/12/2006

Chronique d'une "P.A.G.A.I.L.L.E." annoncée

PAGAILLE.3.doc

14/12/2006

La Légende de Bacchus

LA LÉGENDE DE BACCHUS

Que chante DIONYSOS la joie de tous nos vins,
Depuis l’antiquité, ce Dieu les a fait siens,
Tombé depuis l’Olympe en Méditerranée,
Il nagea jusqu’à nous pour ne plus nous quitter !

Il connut les Collioures et but nos Roussillons,
Dégusta nos banyuls avec délectation,
De villages en villages, on pu le voir souvent,
Savourer nos Rancios et prendre notre accent.
Découvrant nos Muscats, sa décision fut prise,
Chez nous il a fixé son éternelle emprise,
C’est ainsi que dés lors, la plus grande des haltes,
C’est BACCHUS qui la fit, ici, à Rivesaltes !

On l’a d’abord cru Grec ou tout au moins Latin,
Mais quel est le pays de ce bon Dieu des vins
Qui délaissant l’Olympe pour venir jusqu’à nous
Fit grandir sa légende au pied du Canigou ?
On l’a cru Bourguignon puisque inlassablement
Les monts du Beaujolais résonnent de ses chants…
- Des raisins de Pyrène, il s’est nourri longtemps,
Si bien qu’un peu gaulois BACCHUS est CATALAN ! !


J.J. BENISTANT


Ce poème a été distingué de la Grande Médaille de
la Commande Majeure de Roussillon lors des jeux
Floraux de 1999, ce qui fait toujours plaisir...

08/12/2006

QUAND ON CHANTE...

CONFRERIE DU C.H.A.N.T.E.G.O.S.I.E.R.

CHANTEGOSIERS, MES FRERES


( sur l’air célèbre de « l’Artilleur de Metz » )


(Seul)

Quand un CHANTEGOSIER part en dégustation,
Il goutte tous les vins, pour découvrir le bon,
Alors, le coeur ravi, du devoir accompli,
Sa tasse bien remplie, il dit à ses amis:

REFRAIN:
(Tous)

CHANTEGOSIERS, mes frères,
A nos amours levons nos verres
Et reprenons ce guai refrain:
Vivent le Chantegosier, les femmes et le bon vin!
Et reprenons (Bis, une fois seul, une fois tous)
Ce guai refrain (Bis, une fois seul, une fois tous)

Vivent le Chantegosier, les femmes et le bon vin!

Lorsqu'un CHANTEGOSIER, arrive en BEAUJOLAIS,
Il vat à CLOCHEMERLE, là où la vie est belle,
Il connaît les bons coins, là où sont les copains,
Ils sont tous au Caveau, goutant le vin nouveau!

REFRAIN

Quand un CHANTEGOSIER, retourne en ROUSSILLON,
Il a le coeur rempli, de toutes ces chansons,
Il rêve au temps béni, où avac ses amis,
Le jour des retrouvailles, ils fêtent leur "PAGAILLE"

REFRAIN

Quand vous regoûterez, les crûs de TAUTAVEL,
Vous vous rappelerez ses monts et ses merveilles,
Et pour mieux apprécier, tous ces vins de soleil,
Vous reprendrez ce chant à nul autre pareil:

REFRAIN FINAL:

CHANTEGOSIERS, mes frères,
A nos amours levons nos verres
Et reprenons soir et matin:
Vivent le CHANTEGOSIER, les femmes et le bon vin!
Et reprenons (Bis, une fois seul, une fois tous)
Soir et matin (Bis, une fois seul, une fois tous)
Vivent le CHANTEGOSIER, les femmes et le bon vin!


Paroles de J.J. BENISTANT

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


CHANT D’INTRONISATION
(Sur l’air célèbre de « La Truite de Schubert »)

La Tasse :
Ami, c’est jour de Gloire, c’est jour de vérité,
Ton Parrain, ta Marraine saura t’accompagner !
Lève la tasse pleine et sans en renverser,
Bois donc sans perdre haleine, Bois à notre santé !

Au Porro :
C’est dans le savoir boire et le savoir aimer
Que tu deviens Confrère et tu dois le rester !
Du Porro symbolique, tenu le bras levé,
Bois à notre fontaine, Bois à notre amitié !

Sitôt que les Intronisés ont fini de boire au Porro, tous les Confrères présents reprennent en cœur :
- « TALL TA VULL ! »

Paroles de J.J. BENISTANT
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


VER…VER…VER…VER…VER… Etc…
(On attaque quand tout le monde est debout, verre rempli)


Refrain :
Verre en haut !
Verre en bas !
Plaignons qui n’en a guèèère,
Verre en haut !
Verre en bas !
Plaignons qui n’en a pas !

------------------

Quand les arroserons-nous,
Ces pauv, pauv, pauv, petitt lèvres ?
Quand les arroseront-nous,
Cell du d’sus et cell du d’sous !
C’est en les arrosant,
Qu’on y trouve,
Qu’on y trouve,
C’est en les arrosant,
Qu’on y trouve,
De l’agrément !

Refrain…

Et maintenant, lampons !
( On enchaîne avec le cri de guerre :
- «
Taltahull »)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ô TAUTAVEL , JE T'AIME!

(Sur l'air d'un célèbre Anisé appéritif!)

 

ô TAUTAVEL, je t'aime,

Qu'y a t'il de plus beau,

Quand nos tasses sont pleines

Et répondent à l'echo:

Ø TAUTAVEL, JE T'AIME?

QU'Y A T'IL DE PLUS BEAU

QUAND NOS TASSES SONT PLEINES

ET RÉPONDENT À L'ECHO:

Ø TAUTAVEL, JE T'AIME, ETC...

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Comment ne pas faire la fête
(Avec Le CHANTEGOSIER)


( sur l’air : « Mon amant de Saint jean » )

Il existe au cœur du Roussillon,
Une bande joyeuse,
Elle emmène partout sa chanson,
C’est bien là, le CHANTEGOSIER !


Comment ne pas faire la fête,
Avec le CHANTEGOSIER,
Qui parle d’amour, avec les beaux jours,
Que nous allons tous partager ?
En, bon compagnon, le TAUTAVEL,
Nous rempli de gaité, et, teintent les verres,
Quand nous buvons à l’amitié !

Nous avons tous trouvé le bonheur,
Dans ce coin de la France,
Et une partie de notre cœur,
Est attachée à sa romance :

Moi, j’irai jusqu’au bout du monde,
Avec le CHANTEGOSIER,
Qui parle d’Amour, avec les beaux jours,
Et nous rappelle chaque année.
Nous entrerons tous dans la ronde,
Au milieu des « CANAILLOUS »,
Chanter le terroir, du matin au soir,
Au son des rythmes les plus fous !
Et, de temps en temps, l’un d’entre nous,
Ira de son couplet, quoi de plus normal,
C’est bien là le CHANTEGOSIER !

TOUS : la, la la la la, la la la,... etc...

Il existe au cœur du Roussillon,
Une bande joyeuse,
Elle emmène partout sa chanson,
C’est bien là, le CHANTEGOSIER !


Paroles de Jean-Jacques BENISTANT 29 août 05

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Muscat, Parfum de rêve

(sur l’Air de « Opium »)


1 Tout autour de Rivesaltes,
Il est un parfum miracle
Qui nous élève au pinacle
Il faut y faire une halte.
Le soir dans le bar-tabac,
Quand la nuit se fait complice,
Tous les Catalans se glissent
Auprès d’un verre de Muscat !


Refrain

Muscat, parfum de rêve,
Embrun, qui monte au ciel,
C’est toi qui nous enlève
Bien au delà de Tautavel !
Je vois, parfois en double,
Les yeux de mon aimée,
Et puis, encore plus trouble,
Je sens ses seins, comme enflammés !



2 Dans le village de Vingrau,
Le soir les yeux qui se voilent,
A la lueur des étoiles,
Se ferment à l’ombre du préau.
Et parfois dans un détour,
Son esprit mis en vacances,
L' amateur se représente,
Ses plus beaux rêve d’amour.

Au Refrain

3 Dans les rues de Tautavel,
Toujours les filles sont belles
Lorsque le Vin nous rappelle,
Qu’elles peuvent être aussi rebelles.
Au paradis enchanteur,
Plein de merveilleux mensonges,
Dans l’ivresse de mes songes,
J’ai laissé prendre mon cœur.

Refrain


Paroles de Pierre VETAULT

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Le Vin de chez nous

(Extrait du CD « La dive bouteille)
version de 1932 interprétée par Fred GOUIN

Re mixage par la Confrérie du CHANTEGOSIER de TAUTAVEL

Il est des gens au pays de France
Qui disent avec un air d’importance
Que tout ici devient frelaté
Qu’il n’est ni d’entrain ni de gaieté !
Comme j’ai quitté ces neurasthéniques
J’vais leur offrir le moyen pratique
Afin de guérir leur estomac
Et leur foie qui sûrement ne vont pas :
Ils n’ont qu’à boire illico
Une bouteille de derrière les fagots !

Le Vin, on aura beau dire et beau faire
C’est bien ce qu’il y a de mieux sur terre,
Il sait illuminer les fronts moroses
Et fait voir aux français la vie en rose !
Le vin, c’est l’ fils du soleil et d’ la vigne
Et rien n’a des origines plus dignes,
Buvons du Vin de n’importe où
Mais buvons surtout du vin,
Du vin, du Vin de chez nous !

Les amateurs de l’eau minérale,
Au nom sacré de la vieille morale
Prétendent que l’Amour n’existe plus,
Qu’aujourd’hui les femmes ,n’ont plus d’ vertu !
Lorsque j’entends ces propos minables,
Je pense au vieux Renard de la fable
Qui déclarait verts ou bien tachés
Tous les raisins haut perchés !
Avec un bon coup de mousseux,
Je suis certain qu’ l’Amour leur plairait mieux !

Le Vin, pour charmer la Brune et la blonde
C’est bien ce qu’il y a d’ meilleur au monde,
Toujours c’est lui qui nous dicte les phrases
D’amour
Qui les font tomber en extase !
Le Vin, sait mettre du baume dans l’âme
Et rien ne fait si bien aimer les femmes,
Buvons du Vin de n’importe où
Mais buvons surtout du vin,
Du vin, du Vin de chez nous !